Correcteurs en Bretagne stylo


separAccueil stylo

separRevue de presse stylo

separPourquoi corriger ? stylo

separMiscellanées stylo

separLiens stylo

Se former à la correction : où, quand, comment ?…

Où et quand ?

Le correcteur  intervient sur les textes à différentes étapes : préparation du manuscrit, correction et relecture des épreuves. Qualités indispensables : rigueur, grande culture générale, maîtrise de la langue française.

Formation diplômante (Formacom) ou pas, il est hautement recommandé de suivre un stage de formation proposé par un organisme spécialisé. Le niveau minimum exigé est en général le bac, mais les stagiaires ont souvent un niveau bac +2 à bac +4. Toutefois, aucun éditeur n’a jamais recruté ses correcteurs en fonction de la possession d’un diplôme…

Principaux organismes de formation à la correction stylorouge

Formations généralistes aux métiers du livre stylorouge


Quelques sites sur les métiers du livre et de l’écriture :

Pour plus d’informations (adresses), consultez le guide des formations aux métiers du livre (édition, librairie, documentation et bibliothèques) :
www.culture.gouv.fr/culture/infos-pratiques

Site de l’édition en Bretagne : www.crl-bretagne.fr


Comment ?

Vous êtes salarié : comment financer votre formation ?

• Vous pouvez négocier avec votre employeur la prise en charge de votre formation dans le cadre du « plan de formation » de votre entreprise,

• Vous pouvez demander à bénéficier d’un « congé individuel de formation » (CIF).

Le plan de formation de l’entreprise

Chaque entreprise est obligée de consacrer un certain pourcentage de sa masse salariale au financement d’actions de formation pour ses salariés. L’employeur est seul à choisir les actions à mener et les salariés qui en bénéficieront. Rien ne vous empêche néanmoins (et la chose est fréquente) de demander à intégrer dans le plan de l’entreprise une formation que vous avez choisie. Si elle est retenue, elle sera entièrement financée.

Devis formation

N’hésitez pas à prendre les devants en annexant à votre demande le devis de l’organisme de formation proposant la formation que vous souhaitez suivre.

Le congé individuel de formation (CIF)

Tous les salariés, quelle que soit la taille de l’entreprise dans laquelle ils travaillent (moins ou plus de dix salariés), sa forme juridique (association, SA, SARL…) et quel que soit le type de contrat dont ils bénéficient (CDI, CDD, temps partiel, intermittent…), peuvent bénéficier d’un CIF. Celui-ci permet de suivre, sur son temps de travail, une formation choisie indépendamment des stages compris dans le plan de formation de l’entreprise.

Avez-vous l’ancienneté requise ?

Pour faire une demande de CIF, il est nécessaire d’avoir une certaine ancienneté en tant que salarié, et aussi de justifier d’un nombre de mois passés dans l’entreprise où vous faites votre demande.


Vous êtes demandeur d'emploi

• Les salariés privés d'emploi, bénéficiaires de l'allocation unique dégressive du régime des assurances chômage et ayant suivi la procédure évaluation-orientation de l'ANPE, peuvent bénéficier de l'allocation formation-reclassement (AFR).

Cette allocation vient se substituer à l'allocation unique dégressive pendant la durée de la formation (durée maximale de 1 à 3 ans).

Votre contact : votre ANPE locale.

• Vous pouvez faire appel aux fonds social de l'ASSEDIC. Vous devez être sans activité et à la recherche d'un emploi ou dispensé de recherche, inscrit sur la liste des demandeurs d'emploi.

Les stagiaires qui suivent une formation rémunérée (AFR, RSP) ou non peuvent demander une aide.

Vous avez alors droit à la prise des frais d'inscription au stage, des frais de dossier, des frais de formation restés à charge, des frais de déplacement et d'hébergement, des frais de garde d'enfants.

Votre contact : l'ASSEDIC dont vous dépendez.

• Si vous êtes licencié économique et que vous avez une ancienneté de 2 ans dans l'entreprise, vous pouvez faire appel à une convention de conversion.

Vous devez adhérer à une convention de conversion signée par l'employeur, l'ASSEDIC et le DDTE lors du licenciement.

La formation doit avoir lieu pendant la période du congé de conversion. Elle ne peut dépasser une durée maximale de 300 heures en 6 mois de formation.

Vous serez rémunéré pendant la formation.

Votre contact : l'ASSEDIC dont vous dépendez.


Les rémunérations pendant le stage

Vous pouvez recevoir une rémunération durant votre stage (son montant dépend de votre statut) :

• AREF (Aide au retour à l'emploi par la formation de l'ASSEDIC) : si vous bénéficiez de l'Aide au retour à l'emploi à l'entrée en stage.

• Région : avoir plus de 21 ans et pouvoir justifier si possible d'une expérience professionnelle.

• CIF : justifier de 24 mois consécutifs ou non d'activité salariée au cours des 5 dernières années ou de 4 mois consécutifs ou non sous CDD dans les 12 derniers mois civils. Prise en compte votre salaire de 85 à 100 % et des frais de formation par le Fonds d'assurance formation.

separHaut de page HdP

/MàJ janvier 2006/

Accueil styloseparRevue de presse styloseparPourquoi corriger ? styloseparMiscellanées styloseparLiens stylo